Les 3 histoires de triche au casino les plus originales

Par désir de victoire, amour du risque ou tout simplement dans le but de s’enrichir, les raisons pour frauder ne manquent pas… Loin des petits coups bas d’une partie entre amis, nous vous présentons ici les histoires de triche les plus marquantes de ces dernières années. À reproduire chez vous si vous le désirez, mais surtout pas au sein d’un casino…

1. Une opération à la Ocean Eleven au Casino Barrière de Cannes

Notre première anecdote s’est déroulée chez nos cousins français. Grâce à la complicité de deux croupiers, trois joueurs italiens ont réussi à faire entrer dans l’enceinte des salles de jeux, un deck de cartes marqué à l’encre invisible.

Les petits futés utilisaient des lunettes à lentilles infrarouges et leur plan semblait donc imparable. Cependant, la chance des trois fraudeurs a vite attiré l’attention des responsables de l’établissement qui ont rapidement mit fin à la folle aventure des cinq voyous... aujourd’hui en prison.

« Grâce à la complicité de deux croupiers, trois joueurs italiens ont réussi à faire entrer dans l’enceinte des salles de jeux, un deck de cartes marqué à l’encre invisible. »

2. Un peu plus de pratique aurait pu permettre à ces tricheurs de gagner gros

triche casino

C’est dans le casino du resort World Sentosa de Singapour que s’est déroulé notre seconde anecdote. Deux complices, un croupier et un joueur « infiltré », ont tenté pendant une semaine de s’entraîner pour tricher à la roulette. Le croupier s’exerçait lancer la bille d’une certaine manière, afin qu’elle atterrisse sur les numéros compris entre 1 et 18. Le jour J, le complice a alors fait en sorte de miser de grosse somme, afin de rafler le pactole.

Malheureusement pour eux, le manque d’entraînement et le stress ont eu un effet déplorable : sur 88 mises, 48 se sont avérées perdantes. Le croupier, pour rattraper le coup, a donc décidé de discrètement surpayer chaque mise gagnante : une technique qui n’est, bien sûr, pas passée inaperçue auprès des agents de sécurité…

3. Distraire le croupier, un grand classique

triche casino

En 2011, deux Coréens ont tenté un grand coup dans le casino de Foxwoods, aux États-Unis. Le plan était simple et s’est avéré efficace, puisque les deux hommes auraient usurpé entre 400.000$ et 1 million de dollars, avant d’être condamnés à 1 an et 18 mois de prison.

Leur technique ? Pendant que l’un d’entre eux distrayait le croupier sur une table de baccarat, l’autre faisait en sorte de dissimuler une carte. Si les gains étaient certes à la clé, les deux tricheurs savaient qu’ils risquaient une forte condamnation, puisque chez nos voisins américains, la peine encourue par les petits filous tentant de tricher dans un établissement de jeu est de 20 ans…

Autant dire que dans un casino, comme dans la vie, il vaut mieux rester droit et suivre les règles, au risque d’être lourdement réprimandé !

Toutes ces histoires de casino vous ont mis l’eau à la bouche ? Dans ce cas, pourquoi ne pas découvrir l’un des casinos en ligne les plus fiables du pays, comme Royal Vegas ? En plus, pour vous souhaiter la bienvenue, ce site de jeu hors-pair vous offre un bonus de 1.200$ et 30 tours gratuits : de quoi finir de vous convaincre, c’est certain…